Si vous êtes traducteur audiovisuel de profession et que vous souhaitez nous proposer vos services, merci de compléter le formulaire ci-dessous. Nous recherchons des traducteurs audiovisuels spécialisés dans la traduction de video marketing, une connaissance des contraintes du travail à l’image est donc appréciée.

J'envoie mon CV de traducteur audiovisuel

Article relatif à ce formulaire :

Marketing vidéo, l’importance d’un sous-titrage de qualité par un traducteur audiovisuel. En 2019, 80% des visiteurs d’un site regardent une vidéo tandis que 20% lisent les contenus écrits (1). La video marketing est devenu le médium par excellence pour la relation d’une marque vers ces clients. Quels sont les intérêts d’un sous-titrage pour votre video marketing?… Lire la suite

    Votre Prénom*
    Votre Nom*
    Email*
    Téléphone*
    Nom de la société (Requis pour les sociétés)
    Siret (Requis pour les sociétés)


    Votre Adresse*
    Votre code postal*
    Ville*
    Contact skype

    Pays de résidence*
    ANNEES D'EXPERIENCE

    Votre langue source*
    Votre langue cible (langue native)*
    Prix ht au mot
    Monnaie (Euro, Dollars...)

    Domaines de compétence
    Indiquez le ou les domaines dans lesquels vous pouvez garantir une traduction parfaite quelle que soit la difficulté du document source (Pharmaceutique, Industrie, etc).
    1
    2
    3
    4

    Votre CV (format doc, docx, pdf)
    Votre Photo (format jpeg, jpg, png, gif)


    Données personnelles Dans le cadre de son activité, Up-voices.com collecte des données personnelles. Up-voices.com collecte essentiellement vos coordonnées, ainsi que vos CV. Le traitement de ces données est nécessaire à la fourniture de notre service de traduction audiovisuelle, y compris pour diffuser les profils à nos clients via E-mails et via les réseaux sociaux. En lire plus

    Vous êtes traductrice ou traducteur audiovisuel, comme vous le savez le métier de traducteur audiovisuel induit des spécificités que l’on ne retrouve pas dans la traduction classique.

    En effet, outre les connaissances linguistiques inhérentes à la traduction de texte, la traduction audiovisuelle est contrainte par le support film ou le support audio.

    Le fichier sonore source a une durée définie dans le temps qui est liée à la vitesse de narration du personnage présent à l’image ou du speaker interprète de l’enregistrement sonore.

    En tant que traducteur audiovisuel, vous devez donc prendre en compte ces contraintes et les intégrer à votre processus de travail.

    Analyse de la vidéo ou du fichier audio

    La première action à effectuer est évidemment le visionnage du film, que ce soit le documentaire ou la vidéo marketing. Concernant les localisations audio pour le jeu vidéo, le digital E-learning ou les projets « text to speech » la quantité de mots traduits ne permet pas cette première écoute mais une lecture attentive de la note d’intention, du brief ou la lecture du scénario ou des fiches des rôles permet une mise en contexte suffisante pour entamer le travail.

    La recherche terminologique

    Comme pour la traduction classique la construction d’une bibliothèque terminologique dédiée au projet qui permettra l’utilisation d’un vocabulaire pertinent pour le sujet abordé.

    La transcription et la détection

    Pour le film, la deuxième action consiste à transcrire l’audio source et déterminé les marqueurs temporels (time code) du fichier source. Concernant les localisations audio pour le jeu vidéo, le digital E-learning ou les projets « text to speech » un relevé de la durée est indispensable si l’enregistrement cible oblige à un résultat « time constraint ». Si l’enregistrement cible est « wild » ou libre en durée une transcription simple suffit.

    Sous-titrage ou doublage, les deux spécialisations du traducteur audiovisuel

    Le travail sur ces deux types de localisation amène des contraintes différenciées puisque le résultat sera une traduction écrite ou un fichier audio (synchronisé à l’image ou pas).

    Nous vous invitons à lire nos articles “La technique du sous-titrage” ou  la page “Doublage, voix off, post-synchronisation” qui détaillent ces sujets.